Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://stress-vie-quotidienne.e-monsite.com/pages/le-stress-au-travail-un-cout-pour-l-entreprise.html

http://stress-vie-quotidienne.e-monsite.com/pages/le-stress-au-travail-un-cout-pour-l-entreprise.html

As salâmu 'alaykum wa rahmatuLlah,

La semaine dernière nous avons abordé la question du stress.

Le stress

C'est une réaction physiologique à un changement de notre environnement. Une situation vécue comme menaçante va déclencher la libération d'adrénaline et de cortisole. La première déclenche des manifestations physiques du stress : transpiration, chaleur, accélération du rythme cardiaque... Le cortisole interagit avec l'hypocampe (région dédiée à l'apprentissage et à la mémoire) et nous rend hyper vigilant, concentré sur le "danger" perçu.

De nombreux facteurs peuvent déclencher le stress chez un adolescent : l'école, les relations familiales, les amis, le travail, le sport, le manque de sommeil, le sentiment amoureux, l'estime de soi et son apparence, le manque de temps, le bruit... les ados ont également peur d'être rejetés par leurs pairs, peur de ne pas être à la hauteur,...

Différents types de stress

Le stress "efficace" nous amène au maximum de notre performance et permet d'engager les actions nécessaires pour échapper au "danger" ressenti. C'est l'action positive du stress.

A long termes, les hormones du stress peuvent toutefois réduire notre capacité à juger d'une situation menaçante, elles peuvent causer de l'hypertension ou de l'épuisement, des troubles de la mémoire et rendre plus vulnérable aux maladies psychologiques.

Enfin, il y a le stress "absolu", en cas de menace que nous ressentons tous (incendie, accident, attaque...). Ce stress augmente la vigilance et la concentration se focalise sur un danger particulier. Il est un outil pour survivre, un bienfait d'Allâh Azza wa Jall.

Confusion de stress

Aujourd'hui, nous sommes sur-stimulés, tout va plus vite, on doit toujours être plus beau, plus performant, plus fort, etc. et nous sommes en permanence soumis à une pression énorme, continue qui s'accumule à la maison, au collège, avec les amis...

Nous sommes donc exposés de manière presque discontinue à des stress relatifs et notre cerveau a du mal à faire la différence entre le stress absolu et le stress relatif. La réponse au stress est de plus en plus facilement activée. Par exemple, on klaxonne plus vite lorsqu'il y a un embouteillage, on est plus impatient dans la queue au bureau de poste, etc.

Les ados ressentent la pression scolaire, la pression familiale et une certaine pression sociale. La pression scolaire ou de la réussite scolaire est en général la plus importante, elle a pris tellement d'ampleur ces dernières années qu'1/3 des élèves sont en souffrance psychologique, certains allant jusqu'au burn-out. C'est un sujet difficile car souvent la pression scolaire est renforcée par celle des parents, pour qui, pour 50% d'entre eux, la réussite scolaire est synonyme de belle et de bonne vie. C'est aussi pour eux un facteur de valorisation sociale et familial : si mon enfant "réussit" à l'école, c'est parce que je suis un bon parent... S'il échoue c'est parce que je n'ai pas su le faire réussir, je suis un mauvais parent...

Ce sont deux idées fausses, prégnantes à tous les âges, et dont nous reparlerons dans le cours suivant, au sujet de "la réussite scolaire" in châ Allâh.

Différencier le stress et l'anxiété

Le stress utile est un stress qui dure peu de temps et qui pousse à l'action. Il nous rend plus efficace, nous stimule et nous permet de nous adapter.

Lorsque le stress dure dans le temps, accentué par tout ce qu'on se dit à soi-même (souvent déconnecté de la réalité) on développe des symptômes physiologiques tels que l'épuisement, la migraine, l'insomnie, les craquages, etc. et au niveau psychologique l'anxiété s'installe.

L'anxiété rend violent, elle parasite la mémoire, accentue l'inhibition, est à l'origine de la dépression, de troubles post-traumatiques et de troubles obsessionnels compulsifs.

On ne doit donc pas banaliser le stress, c'est une souffrance qui s'exprime de mille et une façons, qui peut devenir handicapante. Parfois cachée, cette souffrance se révèle par de la violence et de l'agressivité.

http://changerenmieux.fr/solutions-contre-le-stress/

http://changerenmieux.fr/solutions-contre-le-stress/

Tag(s) : #Adolescents

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :