Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://www.aleron.org/wp-content/uploads/2016/12/Transformation.jpg

http://www.aleron.org/wp-content/uploads/2016/12/Transformation.jpg

As salâmu 'alaykum wa rahmatullâh,

L'association a repris ses activités avec une 1ère rencontre du groupe de jeunes musulmans, inscrits au séminaire annuel portant sur les thèmes en lien avec l'adolescence.

Ils sont 10 collégiens et ont tous en commun l'islam et la puberté.

Notre objectif est de les accompagner tout au long de l'année sur des sujets en lien avec leur vie quotidienne et avec leurs problématiques personnelles.

Nous aborderons les questions de:

  • la gestion des émotions, notamment la gestion de la colère,
  • le stress,
  • la réussite scolaire,
  • la famille, les conflits,
  • le harcèlement, la violence,
  • l'estime de soi,
  • l'amitié et la confiance,
  • les loisirs,
  • les tentations, les addictions,
  • la question du bonheur et celle de la liberté,
  • l'orientation professionnelle,
  • le mariage et la sexualité,
  • et enfin la mort à laquelle nous devons tous être préparés

in cha Allâh.

Cette 1re rencontre portait sur la question de l'adolescence en général.

Que signifie être un adolescent quand on est musulman en occident ?

L'adolescence c'est la période de la vie entre l'enfance et l'âge adulte pendant laquelle se produit la puberté et se forme la pensée abstraite. Se produisent des changements physiques (croissance, pilosité, développement sexuel), des changements cognitifs (développement de la pensée abstraite, du langage, de la mémoire, de la perception...), un développement affectif et social.

L'être humain est en perpétuel changement, tout au long de sa vie, et la puberté reste marquante car c'est à ce moment là que le corps subit une transformation physique majeure qui nous permet de devenir, homme ou femme. C'est la période pendant laquelle le jeune prend conscience de son environnement, des différences et de leurs implications, de l'injustice, du fait que nos parents ne sont pas parfaits, que le monde autour de nous n'est pas sûr et pas juste.

En Occident

La puberté n'est pas vécue de la même manière en Occident aujourd'hui que dans d'autres pays (continents africain et asiatique par exemple) ou qu'elle ne l'a été à d'autres époques.

Aujourd'hui, en occident, il y a une forte contradiction entre l'éducation des enfants et des jeunes qui sont infantilisés sur le plan scolaire, social et civil (peu ou pas de responsabilités, pas de conduite avant 18 ans, 16 ans dans certains cas, pas de liberté de choix ou d'exprimer ses choix dans la vie civile, etc.) et une grande liberté sexuelle, stimulée dès le plus jeune âge alors même que leur corps n'a pas terminé son développement sur ce point. On trouve également que des enfants fassent des trucs "idiots", on leur trouve des excuses même lorsqu'ils comprennent très bien qu'ils désobéissent et qu'ils sont en âge de comprendre la différence entre bien et mal et surtout capable d'inhiber leurs mauvais comportements. (Un jeune de 10 ans qui tape sur une voiture avec un bâton n'est pas comparable à son petit frère de 4 ans qui casse une fenêtre en envoyant son ballon dedans).

En islam

En islam, l'enfant sort du cocon maternel à 7 ans, c'est l'âge où il commence à apprendre la prière, il passe moins de temps avec sa mère et les petits frères et soeurs et ne dort plus dans le même lit que les autres.

Islamiquement, la puberté marque le passage de l'enfance à l'âge adulte. L'enfant devient un "mukallaf" c'est-à-dire une personne qui est responsable de ses actes devant Allâh Azza wa Jall. Il doit agir en fonction des prescriptions d'Allâh.

Théoriquement, l'enfant devient adulte lorsque son corps présente les signes pubertaires. Selon les écoles juridiques, en dehors de tout signe pubertaire (la norme étant de plus en plus transgressée du fait de la perturbation des facteurs endocriniens par les conditions de vie et la pollution), l'âge de la "responsabilité" est fixée à 15 ans pour les écoles Hanbalite et Shaféite, 18 ans pour l'école Malikite, et 17 ans pour les filles et 18 ou 19 ans pour les garçons dans l'école Hanafite.

La puberté marque le début de la "responsabilité" du jeune vis-à-vis de ses actes et c'est une période pendant laquelle le Shaytan a une influence croissante, rendant ainsi le fait de prier, de jeûner, de respecter les principes islamiques plus difficile...

L'adolescence difficile

Les ado du groupe ont listé ce qui caractérise pour eux la puberté : l'impatience ou la peur de grandir, la croissance du stress, l'envie d'autonomie et de liberté qu'ils pensent acquérir moins vite que les responsabilités qu'on leur confie sur le plan familial (corvées ménagères, prendre en charge les petits frères et soeurs, servir d'exemple, etc.). Ils se sentent grandir plus vite que leurs parents ne le voient. Cela crée de la frustration et de l'impatience. Leur sentiment d'injustice est accentué par une compréhension différente de leur environnement et du monde qu'ils découvrent injuste et imparfait.

Ces difficultés sont liées aux changements qu'ils vivent et à leur besoin d'affirmer leur propre personnalité, de se forger des valeurs qui leur semblent justes. Parfois le modèle familial leur convient et ils ont tendance à le reproduire, parfois c'est plus compliqué et leur construction identitaire est plus douloureuse.

Le changement de mode de pensée induit chez  l'adolescent du doute. Qu'est-ce qui est bien ? comment savoir ce qui est bien ou mal ? Qu'est-ce qui est vrai ? De quoi ou de qui dois-je me méfier ? serais-je à la hauteur ? etc.

C'est la période pendant laquelle le jeune doit se rapprocher d'Allâh. Car la stabilité se trouve chez Allâh. Il est le Seul dont on ne peut pas douter car Il est le Seul fiable, le Seul qui ne change pas les règles, et le Seul qui pardonne totalement (sans garder de rancune). Sa justice est sans faille.

La relation avec Allâh doit être la colonne vertébrale de notre identité. Dans toutes les situations on doit se demander qu'est-ce qui est vrai ? qu'est-ce qui est bien ? qu'est-ce qui est juste ? selon ce qu'Allâh a décrété.

Réussir son adolescence

Réussir son adolescence c'est donc réussir à se créer une identité saine : devenir une personne fiable, sincère, responsable, qui a un bon comportement et facile à vivre.

Et grâce à Allâh nous avons un magnifique modèle, dont nous pouvons nous inspirer. Le Prophète Muhammad (saws) avait bon caractère, il pardonnait facilement, était pudique et affectueux. Il était endurant. Il s'abstenait de faire du mal aux gens, était généreux, patient dans les difficultés et ne se mettait pas en colère.

La semaine prochaine nous aborderons la question des émotions... bi idhni-Llâh

wassalam

Tag(s) : #Adolescents

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :