Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As salâmu 'alaykum,

Nous avons commencé samedi dernier, un travail portant sur les émotions. À partir de petites scènettes de la vie quotidienne (collège, famille, amis), les jeunes ont travaillé sur les émotions que chaque situation éveillait en eux. Ils ont partagé leurs impressions et ont pu constater que chacun pouvait ressentir des émotions différentes de celles ressenties par ses camarade dans une même situation et que l'intensité de ces émotions variait également selon chacun, son éducation et son histoire personnelle.

Qu'est-ce qu'une émotion ?

C'es la réaction du corps face à un stimulus, qui nous renseigne sur la nature de la situation (danger éventuel, souffrance, réjouissance, etc.) et qui permet ainsi au corps de faire face à cette situation.

Les émotions sont un indice sur nous-mêmes et nous devons apprendre à les connaître et à les comprendre. À l'adolescence, le corps est sujet à de nombreuses transformations, dont des bouleversements hormonaux qui jouent sur les émotions et leur intensité. Le développement cérébral qui permet de gérer ces émotions n'est pas forcément aussi rapide, ce qui peut donner aux émotions une importance démesurée.

Personne ne vit les mêmes émotions, ni les mêmes ressentis dans des circonstances similaires. Car l'intensité des émotions, leur force, leur importance dépendent du vécu de chacun. Toutefois les émotions ne sont pas des ennemis, nous devons apprendre à les reconnaître, à les comprendre pour pouvoir les "gérer" et ne pas subir leurs effets.

L'exercice réalisé tous ensemble nous a permis d'identifier les émotions principales, que sont la peur, la colère, le dégoût, la tristesse, la surprise et la joie.

Adolescents : les émotions : la peur et la colère

Au sujet de la peur

La peur se traduit par une poussée d'adrénaline, un afflux de sang dans les muscles,  l'accélération du rythme cardiaque.

La peur nous signale un danger et entraine différentes stratégies pour y faire face : la fuite, l'attaque ou la sidération...

Ce qui nous fait peur : échouer, avoir mal, décevoir, l'obscurité, l'inconnu, le 'ayn, la mort et plus encore le fait de mériter la Colère d'Allâh Azza wa Jall.

Le Prophète (saws) avait parfois peur. Il craignait le vent et les éclipses et il nous a appris une doua' pour demander à Allâh de nous protéger contre les effets du vent (rapporté par At-Tirmidhi) : "O Seigneur, je te demande le bien (de ce vent), le bien qu'il contient et le bien avec lequel il a été envoyé. Et je me mets sous ta protection contre son mal et contre le mal pour lequel il a été déchaîné"

Dans le Qur'an, Allâh azza wa Jall nous indique clairement que le vent peut être un châtiment, comme par exemple dans le verset 9 de la sourate 33, Al-Azhâb et le verset 19 de la sourate 54, Al Qamar.

Enfin, nous devons parler de ce qui doit être notre plus grande peur : la crainte d'Allâh. Le sentiment de khawf : c'est-à-dire la crainte de Sa colère, la peur de perdre Sa protection et de recevoir Son châtiment sur Terre et dans l'Au-delà.

Le khawf, le ta'dhim (le niveau de respect et d'admiration le plus élevé qu'on peut avoir et qu'on a seulement pour Allâh) et le hubb (l'amour), donnent de la valeur à nos croyances et le statut d'adoration à  nos actes et à nos paroles.

Une peur intense provoque des douleurs abdominales, des nausées, elle facilite certaines addictions, et encourage les waswas.

La peur est liée à d'autres émotions, telles que l'anxiété, le stress, l'angoisse, l'inquiétude, la voire même la terreur.

Adolescents : les émotions : la peur et la colère

Au sujet de la colère

La colère correspond à une concentration d'énergie. Elle se déclenche quand ce qui est essentiel pour nous est menacé, quand notre territoire est envahi, quand on nous impose quelque chose contre notre volonté. Des insultes, une punition que nous estimons injuste, un vol, une agression,... les collégiens ressentent de la colère plusieurs fois par jour.

Le Prophète (saws) se mettait en colère dans certaines situations : par exemple un jour un homme lui a rapporté qu'il n'assistait plus à la prière du Fajr à la mosquée car l'imam était trop long, le Prophète (saws) était en colère contre l'imam qui fait fuir les gens de la mosquée.

Il s'est également mis en colère contre 'Aicha (r.a.) qui avait ramené un coussin sur lequel était brodé le visage d'un homme. Le Prophète (saws) lui a dit : "Ne sais tu pas que l'homme qui a fait ça mérite l'Enfer ?"

On se met en colère par orgueil, l'ostentation, la moquerie, la raillerie, la plaisanterie exagérée, l'intervention dans les affaires des autres, le désir de l'argent superflu... La colère s'apparente à un sentiment de trahison, l'agressivité, la méchanceté, la violence, le fait d'être fâché voire furieux, la rancune et la nervosité.

Selon un hadith rapporté par Al Boukhari et Muslim, deux hommes s'insultaient en présence du Prophète (saws). L'un deux injuriait l'autre si violemment que son visage s'empourpra de colère. Le Prophète lui dit : "Je connais une parole qui fera disparaître sa colère si il la prononce . C'est "Je demande refuge auprès d'Allâh contre Satan le lapidé". Et également que "Satan est aussi présent dans l'être humain que le sang qui coule dans ses veines."

Méfions nous de la colère et de ses excès ! Elle cause un fort stress physique, nos muscles sont tendus, ce qui entraîne des douleurs dorsales, elle cause également des problèmes digestifs, des brûlures d'estomac, une éruption cutanée. 

Enfin, nous devons craindre la colère d'Allâh Azza wa Jalla : elle n'est en rien comparable avec celle de l'homme. Allâh ne subit pas Sa colère. Il se met en colère quand Il le veut. 

La colère d'Allâh est le contraire de Sa joie, elle nous permet de savoir qu'Il peut nous châtier. E

Verset 7, sourate 1, Al Fatihah : "Le chemin de ceux que tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère ni des égarés."

Verset 61, Sourate Al Baqarah : " L'avilissement et la misère s'abbatirent sur eux; ils encoururent la colère d'Allâh.

Ainsi que dans les versets 90, S.2 - v.112, S. - v.93, s.4 - v.60, s.5 - v.71, s.7, etc. 

 

 

Tag(s) : #Adolescents

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :