Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bilan du cycle Religions et Civilisations

Nous avons terminé aujourd'hui le cycle de 8 journées d'étude des religions et civilisations avec des collégiens de la 6e à la 4e.

Au coeur de leur programme d'histoire-géographie, il semblait important d'aborder autrement ce qui leur est enseigné habituellement au sujet des grandes civilisations de l'histoire humaine.

En dehors des connaissances de bases, souvent vues au Collège, le projet visait à leur faire découvrir leur religion et les autres religions dans un contexte historique, géographique et civilisationnel sous la forme d'un travail collaboratif et autour d'un objectif commun : la rédaction d'articles sur ce blog.

Finalement, la rédaction des articles a été beaucoup plus compliquée que ce à quoi nous nous attendions, les articles publié étant majoritairement l'assemblage de morceaux "copiés" de-ci de-là à partir d'ouvrages ou d'autres blogs. Par manque de temps ou par manque de savoir-faire, les collégiens n'étaient pas très à l'aise avec le fait de s'approprier des contenus et de rédiger une synthèse, sauf pour quelques uns d'entre eux. Une grosse partie du travail effectué est demeuré oral avec des échanges poussés à l'occasion de la découverte de chacune de ces civilisations.

 

Ces échanges, que nous avons eus, nous ont permis de "voyager" à  travers l'espace et le temps et de découvrir autrement (que dans les livres de classe) le monde dans lequel nous vivons. Les jeunes ont pu comparer les religions de différentes civilisations, sur plusieurs continents et souvent inconnues, et s'apercevoir de leurs points communs, que ce soit :

  • dans les qualités humaines, les compétences militaires, les qualités de visionnaires, dont ont fait preuves certains grands conquérants et dirigeants (Cyrhus en Perse, Ashoka en Inde, Gengis Khan en Mongolie); ou
  • dans la manière dont la religion était à chaque fois intimement liée à l'organisation sociale de ces civilisations et à leur devenir ; la place privilégiée des personnes en charge du culte ; la domination de la religion imposée par la classe dirigeante, sauf dans de rares cas de relative ou totale tolérance (Empire Abbasside, civilisation mongole sous Gengis Khan);
  • dans les points communs entre les différentes religions polythéistes : plusieurs dieux, ayant des relations hiérarchiques entre eux, liés aux éléments naturels ou aux phénomènes climatiques, demandant des offrandes et des sacrifices (parfois humains), encourageant la sorcellerie et la divination, justifiant le pouvoir des représentants du culte et le pouvoir absolu d'un dirigeant;
  • comment l'organisation sociale de la plupart de ces civilisations repose sur le principe de la hiérarchisation des hommes et des fonctions, basant la plupart du temps le mérite sur la naissance et non sur les savoirs et les compétences ou sur des qualités morales, permettant le développement d'injustices et d'inégalités sociales importantes (sauf dans quelques rares situations, comme dans l'Empire Abasside qui reposait encore en partie sur des principes islamiques et la civilisation mongole, chez qui Gengis Khan avait promulgué une Loi selon laquelle la progression sociale était basée sur le mérite et non sur le sang (Loi non respectée par ses descendants));
  • comment aucune de ces civilisations n'a permis de créer un système social et politique juste et pérenne;
  • comment Allâh Azza wa Jall donne la réussite à un homme, à un peuple et comment Il le reprend : comment toutes ces civilisations ont connu un développement considérable, parfois gigantesque, puis un déclin brutal (le rejet total jusqu'à l'oubli de tout ce qu'avait bâti Akhénaton, Alexandre Le Grand qui a conquis et mis fin à l'hégémonie de l'Empire Perse, les cavaliers mongols comme fléau qui a déferlé sur l'empire Abbasside, les conquistadors espagnols qui ont pillé et anéanti l'Empire inca) ou un délitement rapide de ces Empires suites à des affrontements internes (comme dans l'Inde des Mauryas, dans l'Empire byzantin chrétien ou entre les factions de la horde Mongole).

Pour terminer, nous souhaitons remercier Inaya, Inès, Sana, Sarah, Shéryne, Amin et Imrâne pour leur participation à ce cycle et à la rédaction de nombreux articles permettant de partager leurs découvertes ! BarakaLlahu fikum et à l'année prochaine in cha Allâh !

 

Photo: http://sinstruire.fr/les-plus-grandes-civilisations-de-lhistoire/

Tag(s) : #Religion & Civilisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :