Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salmân al-Fârisî : Biographie

Salmân Al Fârisî naquit dans un village nommé Jiyân qui se trouvait dans l'Empire Perse Sassanide. On ne connait pas sa date de naissance mais on sait qu'il est mort vers 657 et qu'il a vécu à l'époque du Prophète Muhammad (saws) dont il était l'un des compagnons.

Le père de Salmân Al Fârisî était un responsable important de son village, qui possédait des terres agricoles et s'occupait de l'entretien du feu rituel, lié à la religion mazdéenne, la plus répandue de l'époque. Le père de Salmâne aimait beaucoup son fils, il l'éduquait pour devenir lui même responsable du feu sacré. Comme il l'aimait beaucoup il le surveillait constamment et ne le laissait pas beaucoup sortir de chez lui.

Un jour, pourtant, alors que Salmâne était parti accomplir une mission confiée par son père, il croisa la route de chrétiens (à l'époque des croyants de la religion du Dieu unique qui suivaient les enseignements du prophète 'Isa, 'alayhi salam). Et à force de poser des questions sur leur religion il eut envie de l'apprendre. Les croyants lui conseillèrent de partir au Cham (en Syrie). 

Là-bas, il se mit au service d'un responsable chrétien et apprit la religion. Pourtant Salmân ne fut pas satisfait car cet homme n'était pas un bon croyant et volait l'aumône des pauvres et lorsqu'il mourût, Salmân pût rendre le trésor volé aux gens et révéler ce qu'il savait de cet homme qui leur avait tous menti.

Il partit ensuite en Irak, où il se mit cette fois-ci au service d'un autre croyant, savant, et celui-ci, sincère, qui lui apprit beaucoup de choses. Cet homme était vieux et avant de mourir, Salmân lui demanda qui pourrait continuer à lui apprendre. L'homme lui conseilla un autre croyant, mais celui-ci également était vieux et allait mourir.

Il dit à Salmân qu'un Prophète était attendu dans les terres d'Arabie, et qu'il pourrait le reconnaître selon 3 signes : Il professera la religion d'Ibrâhim, émigrera vers une région désertique à un endroit où il y aura des palmiers, il ne mangera pas l'aumône, il acceptera de manger un cadeau, et aura entre les épaules une tache, la marque de la prophétie.

En se rendant en Arabie, Salmân fut trahi par les gens de la caravane qu'il accompagnait et qui le vendirent comme un esclave à un Juif. Celui-ci le revendit à un cousin de Yathrib (Médine) où Salmân se rendit.

Salmân travaillait donc pour un homme juif à Yathrib et il entendit un jour parler des gens de l'arrivée d'un homme de la Mecque qui se disait Prophète. Salmân réussit à retrouver le Prophète Muhammad (saxs) à qui il offrit des dattes en aumône. Le Prophète ne les mangea pas mais les donna aux pauvres. Un autre jour Salmân lui offrit des dattes et le Prophète les mangea. Enfin, Salmân tentât par tous les moyens de voir le dos du Prophète jusqu'à ce que celui-ci lui montre la trace de la prophétie et Salmân fut totalement convaincu.

Il se convertit à l'islam et devint un grand compagnon. Il fut de très bon conseil pendant la bataille du Fossé qui opposa les musulmans aux Kuraychites. Il enseigna au Prophète (saws) une stratégie de défense militaire utilisée par les armées perses qui permit, grâce à Allâh, d'épargner les musulmans.

Plus tard, après la mort du Prophète (saws), il partit avec les autres compagnons faire dawa dans les pays avoisinants et il devint gouverneur dans les territoires Perses conquis et convertis à l'islam.

Il fut connu comme un gouverneur pieux, bon et qui vivait simplement sans abuser de son pouvoir.

Source : www.islamophile.org - Photo : https://i.ytimg.com/vi/paq0wLBRtX4/maxresdefault.jpg

Tag(s) : #Héros de l'islam

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :