Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que dire de la phylogénie et de la théorie de l'évolution ?
Que dire de la phylogénie et de la théorie de l'évolution ?

La classification permet d’étudier par analogie ou par comparaison, de comprendre le fonctionnement des espèces, de quelle manière elles se sont adaptées à leur milieu.
Par exemple sur la Terre on doit prendre en compte la rotation et la révolution de la terre autour du soleil, la succession des saisons, les climats, le cycle de l’eau, les risques naturels, les paysages, etc. car les êtres vivants ne sont pas les mêmes et ils n’évoluent pas de la même manière selon qu’ils vivent dans une forêt ou dans un désert, sur la glace des pôles ou au fond des océans tropicaux.
L’étude du milieu est donc essentielle.
L’environnement est notre cadre de vie : c’est l’ensemble des éléments naturels (faune, flore) et artificiels (constructions humaines, pollution, traces de l’activité humaine). L’environnement comprend différents « milieu de vie » de tailles variables (une forêt, un champ, une pelouse, un coin de fleurs).
Et ALlâh a donné à Ses créatures une capacité d’adaptation. Adaptation à leur milieu sur le le court terme et sur le long terme.
La classification moderne se base sur l’étude de la parenté entre les espèces et de leur adaptation. Ça s’appelle la phylogénie. Cette classification ne reconnaît pas certains groupes comme les reptiles ou les poissons contrairement à la classification classique. Elle se base sur les ressemblances les plus évidentes, est facilement utilisable par des non scientifiques, mais elle ne reflète pas correctement les proximités évolutives entre espèces.

Elle se base sur des hypothèses (quelle était la forme ancestrale de telle ou telle espèce) et sans preuve elle conduit à des conclusions erronées.
Par exemple : l’homme et le singe auraient un ancêtre commun… un singe !
Nous savons que c’est faux. Le 1er homme était Âdam, ‘alayhi salam, notre père à tous. ALlâh l’a créé dans une forme parfaite. Il avait des connaissances et des compétences, notamment le langage.
Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite. (Coran, 95 : 4)
Il a créé les cieux et la terre en toute vérité et vous a donné votre forme et quelle belle forme Il vous a donnée. Et vers Lui est le devenir. (Coran, 64 : 3)

Abou Houraira rapporta que le Prophète (saws) dit:
«Allah créa Adam, qui était grand de 60 coudées, puis II lui dit : «Vas et salue ces anges, et écoute ce qu’ils te saluent en réponse; elle sera ta salutation et la salutation de ta progéniture» . Adam dit : «As-salâmu Alaykum». Ils répondirent en disant : «As-salâmu Alayka wa Rahmatullâh». Ils ajoutèrent «wa rahmatullâh». Ainsi, quiconque entrera au Paradis, y entrera à l’image d’Adam, et depuis ce temps-là, la taille de l’être humain continue à diminuer». [Sahih Al-Boukhâri ]

En ce moment l’homme le plus grand mesure 2,52 m et de 1918-1940 a même vécu un homme qui mesurait 2,72 m !
Les verset et hadith ci-dessus prouvent que Dieu a créé l’homme sous une forme parfaite, celle qu’il possède aujourd’hui. Evidemment, l’homme a également des faiblesses et des incompétences, celles-ci lui rappelant son impuissance devant Son seigneur. Les difformités et les handicaps sont le résultat d’une création déterminée, car ils servent de rappel à ceux qui les voient et de test pour ceux qui les portent.

La théorie de l’évolution que l’on enseigne à l’école publique explique la diversité des formes de vie rencontrées dans la nature, en partant du principe que chaque espèce vivante se transforme progressivement au cours des générations, tant sur un plan morphologique que génétique. Or, l’évolution, un terme pour la première fois employé par Charles Darwin en 1859, peut amener à l’apparition de nouvelles espèces.
Malgré son nom, les scientifiques disent qu’il ne s’agit pas d’une théorie, et donc d’une hypothèse, mais bien d’un concept aujourd’hui scientifiquement établi... Pourtant personne n’a trouvé de preuves étayant la théorie de base.
Les chercheurs reconnaissent que le cerveau de l’homme et de la femme par exemple sont biologiquement totalement différents et que l’évolution ne suffit pas à expliquer cette différence. Comment imaginer, donc, qu’au départ tout proviendrait du même organisme unicellulaire ?
La théorie de l’évolution est basée sur un principe de base erroné :
Au cours du temps, l'évolution conduit à des changements morphologiques, anatomiques, physiologiques et comportementaux des espèces. Et l’évolution du vivant commencerait avec l’origine de la vie il y a au moins 3,8 milliards d’années. Les premières étapes, qui ne sont pas connues précisément, auraient conduit à l’apparition des trois grands groupes d’organismes actuels connus : les bactéries, les archées et les eucaryotes.
D’où seraient venus ces 3 organismes ? Qui ou quoi les aurait créés ? la science l’ignore…

«Darwin prétend que le poisson s’est mis à évoluer, au fur et à mesure des années, d’une évolution progressive, jusqu’à devenir un lézard puis un crocodile, puis, que ce crocodile, à son tour, se serait mis à évoluer petit à petit, après de longues années, jusqu’à devenir un singe. Et ce singe aurait évolué ensuite jusqu’à devenir un être humain».
Donc selon la théorie de l’évolution, nous devrions trouver des squelettes ou des fossiles de ces créatures intermédiaires entre le poisson et le crocodile, et entre le crocodile et le singe. Toutefois les biologistes et les archéologues ont creusé durant des années, à travers les différents recoins du monde, et qu’ils n’ont trouvé que des fossiles de poissons, de crocodiles ou de singes, dans l’aspect dans lequel ces êtres vivaient.
À une échelle de temps plus proche de celle que peut observer un humain, l’évolution ne se manifeste généralement qu’au sein des espèces : apparition de populations de bactéries résistantes aux antibiotiques, de populations d’insectes résistantes aux insecticides, etc.
D'ailleurs les essais scientifiques de croisements génétiques sur les végétaux et les animaux n'a réussi à ce jour qu'à donner des êtres stériles, incapables de se reproduire.

Si le concept d’évolution à court terme est envisageable compte tenu de la science qu’Allâh nous a donnée, nous savons qu’à l’origine de tous les être vivants sur Terre, il n’y avait pas 3 organismes unicellulaires, mais des êtres vivants bien formés, distincts et multiples. Nous croyons qu’Allâh a donné aux êtres vivants la capacité d’évoluer et de s’adapter à leur environnement mais ces évolutions se font selon Son ordre et Sa volonté et aucune créature n’est capable de « créer » un nouvel organisme ou une nouvelle espèce, seul Allâh le peut.
Même les laboratoires les plus sophistiqués au monde n’ont pas été capable de fabriquer une simple cellule de manière artificielle. Des scientifiques disent que les constituants de la cellule doivent s’associer de manière très précise : les cellules les plus simples du corps sont faites de 100 composants différents, qui sont eux-mêmes constitués à partir de 4 éléments (carbone, azote, oxygène et hydrogène). Ils disent que la cellule la plus simple capable de se reproduire possède à elle seule 400 composants.

La multitude et la diversité des êtres vivants, leurs ressemblance et leur unité malgré les apparences, leurs compétences variées et complémentaires, leur capacité d’adaptation à leur milieu, nous prouvent qu’il y a un Créateur, que ce Créateur est unique et que Sa science et Sa sagesse sont illimitées.

 

Tag(s) : #Etres vivants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :