Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce que nous savons des végétaux dans le ghayb et dans le monde visible
Ce que nous savons des végétaux dans le ghayb et dans le monde visibleCe que nous savons des végétaux dans le ghayb et dans le monde visible

Dans le ghayb

Au Paradis

Le paradis est désigné par le terme Janna qui signifie jardin, il est doté de multiples végétaux qui procurent une ombre apaisante et fraîche et de fruits de toute sorte en permanence, à portée de main. ALlâh nous parle du Jardin dans de nombreux versets du Coran comme par exemple dans la sourate Ar-Rahmâne :
55.46. En revanche, pour ceux qui auront craint de comparaître devant leur Seigneur, il y aura deux Jardins.
55.48. Deux Jardins aux multiples bosquets.
55.52. Deux Jardins produisant deux espèces de chaque variété de fruits.
55.62. Et, en deçà de ces deux Jardins, il y en aura deux autres.
55.64. Deux Jardins bien ombragés.
55.65. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur oserez-vous renier?
55.68. Deux Jardins contenant des fruits, des palmiers et des grenadiers.

Les arbres du paradis sont d’un vert sombre et dispensent une ombre rafraîchissante.
Tel est le paradis qui a été promis aux pieux: sous lequel coulent les ruisseaux; ses fruits sont perpétuels, ainsi que son ombrage. Voilà la fin de ceux qui pratiquent la piété, tandis que la fin des mécréants sera le Feu. (sourate13, 35)

On y trouve des arbres tels que l’olivier, le palmier dattier, le grenadier, le jujubier sans épine, le lotus, le bananier sauvage, la vigne, les plantes aromatiques et l’arbre du Paradis (celui dont Adâm et Hawa ne devaient pas goûter le fruit)
Au Paradis, aucun fruit ni aucun arbre ne sera identique à ceux que nous connaissons sur Terre même s’ils portent le même nom. Tout y sera plus beau, plus grand et les goûts inimaginables
On y trouvera un arbe à l’ombre duquel un cavalier galope pendant 100 ans (hadith Al-Boukhari)

Le Sidrate-l-mountaha (le lotus de la limite). ALLâh nous en parle dans le Coran (Sourate 53, verset 13-17) et le Prophète dans un hadith rapporté par Al Boukhari et Muslim nous apprend : «Ensuite le Lotus de la limite me fut présenté. Ses épines sont semblables au sommet de Hajar et ses feuilles aux oreilles d’éléphant. Alors Jibril dit : « voici le Lotus de la  limite».»

L’arbre Tôbâ. C’est un arbre énorme à partir duquel sont confectionnés les vêtements des gens du Paradis.

Il y aura des parfums au Paradis
« Si celui-ci est du nombre des gens rapprochés d’ALlâh, il trouvera sérénité et parfums dans les jardins des délices » (Coran 56 : 88-89)

En enfer

La végétation qui pousse en Enfer est composée uniquement de plantes épineuses et d’un arbustre qui dispense une fumée noire, ni fraîche, ni douce, et dont les fruits sont immangeables.
« Il n’y aura pour eux d’autre nourriture que des plantes épineuses qui n’engraissent ni n’appaisent la faim. L’arbre de Zaqqum est l’aliment du pêcheur. Il bout dans les entrailles comme du métal en fusion, comme de l’eau bouillante. (sourate 44, 43-46)
N’est-ce pas un meilleur lieu de séjour que l’arbre de Zaqqum ? Nous l’avons placé comme une épreuve pour les injustes ; c’est un arbre qui sort de la Fournaise ; ses fruits sont semblables à des têtes de démons. (sourate 38, 62-65)

 

Dans le monde visible

Les plantes sont les seuls êtres pluricellulaires autotrophes, c’est à dire capables de créer leur propre matière organique à partir d’éléments minéraux. Il utilise pour cela l’énergie lumineuse soit par photosynthèse, soit par chimiosynthèse chez quelques espèces.

Les végétaux furent créés après la terre et les montagnes, et comme toutes les choses créées, les arbres sont supposés se prosterner devant Dieu, se remémorer Dieu et proclamer sa gloire.

Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la terre pour l’empêcher de basculer avec vous ; et Il y a propagé des animaux de toute espèce. Et du ciel, Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes productives par couples de toute espèce. (Coran, 31 : 10)
C’est Lui qui vous a assigné la terre comme berceau et vous y a tracé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l’eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes. (Coran, 20 : 53)

 

Tag(s) : #Etres vivants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :